Les témoins de l’attaque d’Istanbul racontent

Non classé

Cellule44

Ce devait être une nuit de joie et d’espoir, loin des attaques meurtrières de 2016. Mais peu après le passage dans la nouvelle année, Reina, la plus huppée des discothèques d’Istanbul, a été ensanglantée par un tireur déguisé en père Noël. À 01h15 dimanche (22h15 heure de Paris, samedi), un homme vient d’ouvrir le feu sur des centaines de personnes qui célèbrent le Nouvel An dans la boîte de nuit Reina, après avoir abattu un policier et un civil devant l’entrée.

Selon les autorités, 39 personnes ont été tuées, dont au moins 16 étrangers. « Avant même que je puisse prendre conscience de ce qui était arrivé, mon mari est tombé sur moi, j’ai du repousser plusieurs corps pour sortir », a déclaré une femme présente sur les lieux, ajoutant que son mari avait été blessé dans l’attaque.

La boîte de nuit se trouve sur la rive du Bosphore, dans…

View original post 222 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s