La Croix : A Mossoul, les civils paient le prix du sang par Jeremy André

Non classé

histoireetsociete

Afficher l'image d'origine
Jérémy André (à Mossoul), La Croix le 06/12/2016

Alors que les combats s’étendent dans la deuxième ville d’Irak, militaires et humanitaires tardent à coordonner leurs efforts pour secourir les milliers de civils blessés.

Le blindé noir est arrivé en trombe. Des infirmiers militaires de la Division d’Or, l’élite des forces irakiennes, en sortent un blessé et le portent à l’intérieur de leur centre de premiers secours, installé dans une maison de Gogjali, commune de la banlieue-est de la ville irakienne de Mossoul. Peu après, un homme franchit la porte dans l’autre sens. Dans ses bras, un petit corps inerte est empaqueté dans une couverture de survie dorée. Ce père ouvre la bouche pour hurler, mais aucun son n’en sort.
1 400 civils hospitalisés depuis le 17 octobre

Le 19 novembre, Lise Grande, la coordinatrice des affaires humanitaires de l’ONU en Irak, a tiré la sonnette d’alarme : le gouvernement et…

View original post 1 263 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s