Alep, Ankara et la paix perpétuelle contre l’état naturel de guerre

Non classé

histoireetsociete

ambassadeur

A Ankara et Alep, il faudrait ajouter l’attentat de Berlin pour bien mesurer la nécessité de la paix et les obstacles

Hier soir, dans le contexte dramatique de la situation au Moyen orient, nous parvenait la nouvelle du meurtre de l’ambassadeur russe à Ankara et plus tard dans la nuit la nouvelle de l’attentat terroriste à Berlin. Il est clair que face à ces événements ce qui est recherché c’est la poursuite de la guerre, l’exacerbation des antagonismes, le fascisme comme perpétuation de la guerre de tous contre tous. Nous avons besoin d’une culture de la paix et d’une réflexion sur les principes autant que de la volonté de garder la tête froide pour l’imposer en tant que citoyens.

La philosophie du  Mouvement de la paix doit être basée sur le respect des souveraineté : référence à Kant

le mouvement de la paix est irremplaçable dans son combat contre l’OTAN…

View original post 1 680 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :