L’Etat islamique assassine plus de 50 jeunes hommes dans une école de Mossoul

Non classé

histoireetsociete

 En provenance de Cuba, une source nettement plus crédible que Téhéran, voici une description de la bataille de Mossoul qui témoigne des crimes d’isis mais aussi d’une résistance interne de la population de Mossoul, malgré le fait que l’offensive terrestre soit le fait des Kurdes et des troupes du gouvernement irakien (chiite) et des milices populaires chiites (note et traduction pour H et S de Danielle Bleitrach)

Un soldat irakien avec des documents trouvés à Abu EST Shuwayhah. Photo: Ahmad Al-RUBAYE / AFP.Le soi-disant Etat islamiqure (ISIS, selon son sigle en anglais) a assassiné mercredi  52 jeunes dans une école publique située dans l’est de la ville de Mossoul, un jour après que les troupes irakiennes soient entrées dans la ville par le front de l’Est.

Un des leaders des  « Chevaliers de Mossoul », des groupes armés locaux qui résistent à Isis à  l’intérieur de la ville, Mohamed al Musali, a expliqué à Efe par téléphone que les victimes étaient des anciens membres des forces de…

View original post 310 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s