Syrie: Damas et Ankara s’opposent aux ultra-nationalistes kurdes soutenus par Washington

Non classé

Strategika 51

Tandis que le président syrien recevait à Damas le Secrétaire d’Etat indien aux Affaires étrangères, la Syrie et la Turquie ont finalement trouvé un début de compromis basé sur un objectif commun: barrer la route à la création d’une éventuelle entité kurde ultra-nationaliste à l’extrême Nord de la Syrie.

Les turcs ont ouvert la voie à des unités de l’Armée syrienne libre (ASL) pour contrer l’avancée kurde à Hassaka. Presque au même moment, des avions de combat syriens survolaient  tout l’extrême Nord de la Syrie, Hassaka incluse, malgré la présence de forces spéciales US et britanniques au sein des unités kurdes.

Fort du soutien militaire de la République islamique d’Iran et de la Fédération de Russie, assuré du très important appui tactique du mouvement libanais du Hezbollah et du soutien logistique de la République populaire de Chine et de la Corée du Nord, ayant acquis un accord de principe de…

View original post 151 mots de plus

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s