En Syrie, le Front al-Nosra se rêve en émirat

Non classé

Le combat contre le terrorisme d'Al-Qaïda

Syrie

Branche syrienne d’al-Qaida, le Front al-Nosra contrôle depuis un an la province d’Idlib. Sur le modèle de l’EI, il veut y bâtir ses propres institutions.

Alors que les activistes syriens ont renoué, à la faveur de la trêve, avec l’esprit anti-Assad des manifestations du début de la révolution de 2011, une autre menace noircit leur horizon: celle du Front al-Nosra, la branche syrienne d’al-Qaida. Dans la province d’Idlib (nord-ouest du pays) qu’il contrôle depuis un an, le groupe djihadiste se rêve aujourd’hui en émirat et cherche à imposer son propre système de gouvernance à l’instar de son rival, l’État islamique. «Les combattants d’al-Nosra sont passés d’un pouvoir essentiellement militaire à une velléité d’emprise sur la population», observe Abou Yahya (un pseudonyme), un activiste syrien contacté par téléphone à Marat en-Noman, dans la province d’Idlib. «Al-Nosra, dit-il, veut bâtir ses propres institutions, gérer les services destinés à la population. Ses dirigeants…

Voir l’article original 932 mots de plus

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s